© 2019 Questions Théoriques la revue

  • Facebook - Black Circle

en partenariat avec l'association 

1

Vous écrivez, pourquoi publiez-vous ?

 

  Pensez-vous possible de décomposer un acte d’écriture en une chaîne de gestes ?

Si oui, pouvez-vous faire le tri entre des gestes qui vous seraient privés et d’autres publics ?

 

    Qu’est-ce qui, dans votre pratique, limite l’acte de publier ?

 

 

Qu’est-ce qui, chez vous, doit absolument “demeurer privé” et pourquoi ?

Feriez-vous une différence entre votre public et votre lectorat ?

 

 

Le fait de savoir que Beethoven ait déclaré “refuser de jouer pour les rustres”

change-t-il la perception que vous avez de ses oeuvres ?

Y-a-t-il une partie de la population que vous excluez a priori de votre public ? de votre lectorat ?

Si oui, comment procédez-vous ?

Si non, même question.

 

 

Imaginez que vous appreniez en lisant cette question qu’Elisabeth Scwharzkopf avait officiellement demandé sa carte du parti Nazi, comment décririez-vous l’effet que cela pourrait avoir sur la façon dont vous êtes touché par son art ?

Auriez-vous préféré être a priori exclu de son public ?

Si oui, pourquoi ?

Si non, même question.

 

Comment votre écriture considère-t-elle les acteurs impliqués dans son processus ?

Quelle place leur donne-t-elle ?

Comment, par son allure même, cherche-t-elle à agir sur leur condition d’existence, sur leur devenir ?

 

 

Inversement, pouvez-vous donner un exemple concret concernant la façon dont votre privé est affecté par les interactions nécessaires à votre écriture ?

2

3

4

5

5

6

6

5

7

5

8

9